Musée du DésertLe MuséeL’HistoireL’assembléeInfo PratiquesActualitésBoutiqueLiens
ok

Le Mas Soubeyran
30140 MIALET

___

Ouverture :

Tous les jours du 1er mars au 30 nov.
de 9h30 à 12h00
et de 14h00 à 18h00

en juillet-août, tous les jours
de 9h30 à 18h30

___

tél +33 (0)4 66 85 02 72

email

musee@museedudesert.com

Pasteurs et prédicants martyrs

Quand Louis XIV révoqua l’édit de Nantes, il pensait avoir mis un terme au protestantisme. Il fit démolir les temples et donna 15 jours aux pasteurs pour quitter le royaume.

Certains, cependant, restèrent ou revinrent de l’exil, devenant clandestins et hors la loi. D’autres, des laïcs, les prédicants, remplacèrent les pasteurs, de même que les « inspirés » de la période du prophétisme. A partir de 1729, ceux qui furent formés à Lausanne par Antoine Court prirent la relève.

Proscrits et pourchassés, leur sort, quand ils étaient découverts ou dénoncés pour une modeste prime, était la mort.

Voici une liste, gravée dans le marbre du Mémorial du Musée du Désert d’un grand nombre d’entre eux :

Pasteurs et Prédicants pendus, étranglés, roués, ou brûlés vifs par autorité de justice ou ayant péri de mort violente de 1684 à 1765

Abric, Jean dit Abriguet, Beauregard, La Rabasse ; né vers 1685, tisserand de serge de Mandagout (30), camisard puis prédicant en 1705. Arrêté avec Cordesse et Lafont le 25 août 1709 à Milhaud, pendu à Montpellier le 29.

Aigouin, Alexis ; cardeur de laine de St Sébastien (30), inspiré et prédicant, Jugé le 3 septembre 1701 et exécuté.

Aigulhon, Anne ; de Lasalle-Prunet, prophétesse. Morte au retour d’une assemblée vers 1703.

Arnaud, Daniel ; prédicant inspiré, pendu à La Motte-Chalençon (26) en 1687 ou 89.

Arnaud, Etienne dit Le Cadet ; Né le 28 février 1688, faiseur de bas De St-Hippolyte-du-Fort (30). Camisard (dès 12 ans), accompagne Salomon Sabatier, émigre en Suisse en 1708 et revient en Cévennes en 1709, prédicateur avec jean Huc, participe au synode des Montèzes en 1715. Arrêté à Pont-Saint-Esprit il s’engage dans l’armée, déserte et revient en Cévennes, de nouveau arrêté à Alès à la Noël 1717, jugé et pendu le 22 janvier 1718.

Artigues, Charles dit Laporte ; né vers 1668, du Collet-de-Dèze (48). Prédicant en Cévennes début 1689. Arrêté le 24 février 1696 à Montpellier et pendu le 27.

Astier, Gabriel ; né vers 1669, laboureur de Cliousclat (07). Prophète en Vivarais au début de 1689 à Baix (07) puis à Bressac (07). Arrêté à Montpellier en janvier 1689, soumis à la question, pendu le 2 avril à Baix (07).

Barandon, Jacques ou Antoine ; de Vauvert, prédicant camisard, roué à Montpellier ou pendu à Vauvert en mars 1705.

Bauzon ou Boisson, Jean-Pierre dit Lallemand ; né à Genève (CH), prédicant consacré à Zurich. Vient en France avec Dombres en juillet 1689, arrêté avec lui en octobre à Saint-michel-de-Dèze (48) et pendu à Nîmes le 15 novembre.

Bénézet, François dit La Treille ; né le 4 août 1723, d’origine catholique, de Montpellier. Séminariste et Apprenti-chirurgien. Lecteur à partir de 1744, étudiant à Lausanne de 1745-47, catéchète des Basses-Cévennes, prédicant en Provence en 1751. Arrêté au Vigan (30) le 29 janvier 1752 et pendu à Montpellier le 24 ou 27 mars.

Béraud, Paul ; De Pourchères (07), père de Sophie, prédicateur, tué le 21 février 1689 lors d’une assemblée tenue chez lui.

Béraud, Sophie dite La Grande Prophétesse ; de Pourchères (07), fille de Paul, prophétesse en Vivarais, arrêtée en 1689 et pendue à Privas (07).

Berthezène, David ; né vers 1662, cardeur de Valleraugues (30), prédicant en Cévennes en 1687, trahi par Puech de Saumane et arrêté à Saint-Martin-de-Corconac (30) le 21 janvier 1688, pendu à Saint-Hyppolite-du-Fort le 26 janvier 1688.

Bigeon, Pierre ; de Souvigné, prédicant, exécuté à Rochefort (17) en 1705.

Bigot ; maître d’école de Pouzauges (85), lecteur dans les assemblées en Bas-Poitou, pendu à Pouzauges ou Fontenay-le-Comte (79) le 22 février 1686 ou 1687.

Blayne, Marie dite Madeleine ; de Montpellier (34) inspirée de la secte des Multipliants et pendue à Montpellier le 22 avril 1723.

Bonfils, Antoine ; né vers 1659, cardeur d’Aujargues (30), prédicant en Vaunage à partir de mars 1686, arrêté à Vézenobres (30) le 13 avril 1686, pendu à Quissac (30) le 24 avril.

Bonicel, Jacob ; de Mende (48), clerc tonsuré, époux de Anne Robert, prédicant et mage de la secte des Multipliants, arrêté à Montpellier le 6 mars 1723 et pendu le 22 avril.

Bonijoly ou Bonniol, Jean ; né vers 1651, de Saint-Martin-de-Corconac (30). Chantre et régent de Monclar. Prédicant en mai 1686 avec Vivent, émigre en Suisse en 1687, revient en France, arrêté en mars 1686 (ou 1690), emprisonné au fort de Brescou puis aux galères ?, réfugié à Lausanne en 1690, revient en France, dénoncé et pendu à Nîmes ou Montpellier le 31 mai 1690.

Bonneau, Esaïe ; marchand de Thouars (79). Condamné aux galères à Paris comme prédicant le 14 juin 1689, affecté sur la Gloire, matricule 11976 et mort à l’hôpital des galères le 10 mai 1693.

Bonnefoy dit Le Cadet ; de Bernis (30), Camisard et prédicant, tué par un camisard blanc en avril 1704.

Bonnemère, Paul ; né vers 1661, cordonnier de Montpellier (34), prédicant, réfugié en Suisse, consacré à Genève par Dautun, il revient en Languedoc avec celui-ci et Durand en janvier 1690, arrêté à Tournon (07) en février 1690, pendu à Nîmes le 31 mars (ou Montpellier le 17 juin).

Bonnet, Daniel ; de Sainte-Blandine (79), parrain de Daniel Bonnet. Prédicant, arrêté en 1699 puis relâché, condamné aux galères par contumace et tué lors de son arrestation le 14 avril 1715.

Borely ; prédicant du Dauphiné, pendu à Suze (26) ou Beaufort-sur-Gervanne (26) le 9 octobre 1689.

Bourdarier, Jean-Louis dit La Jeunesse ; de Peyrolles (30), prédicant et camisard, arrêté à Montpellier (trahis par Capion) et pendu ou roué à Nîmes le 24 avril 1705.

Bourgade, David dit La Veille ; de Bassurels (48), prophète et camisard, tué à Saint-Martin-de-Corconac (30), le 15 décembre 1706.

Bouton, Jacques ; fils du notaire de Vallérargues (30), prophète, arrêté le 22 mai 1701 à Vallérargues suite au saccage de l’église, emprisonné à Uzès (aurait eu des marques de repentir) et roué le 11 juin.

Brés, Françoise dite Bichon ; née vers 1675, du Pont-de-Montvert (48), servante dans les environs d’Alès. Prophétesse dans les environs du Bougès dès décembre 1701, arrêtée par le curé de Saint-Andéol-de-Clerguemort (48) et pendue au Pont-de-Montvert le 24 janvier 1702.

Brouillet, Pierre ; né vers 1652, faiseur de serge, de Sommières (30). Chantre et camisard de la troupe de Salles, arrêté le 31 décembre 1704 et pendu devant sa maison le 5 janvier 1705.

Brousson, Claude, surnommé "l’apôtre de la non-violence"  ; né en 1647 à Nîmes (30), fils de Jean et Jeanne de Paradès, époux de Marie de Combelles, père de Claude (mort en 1684) et Barthélémy puis époux de Marthe Dollier (émigrée). Avocat à Castres, émigre en Suisse, revient en France avec Dubruc en juillet 1689, consacré au Désert par Vivent en décembre 1689, émigre de nouveau en Suisse en décembre 1693, confirmé à Genève en mars 1694 puis part pour la Hollande et l’Angleterre, sillonne le nord de la France et la Hollande en 1695 et revient en France en octobre 1697. Arrêté à Oloron le 18 septembre 1698 et mort étranglé sur la roue à Montpellier le 4 novembre.

Brun, Pierre dit Porte-Effroi berger de Gallargues (30), inspiré et camisard, blessé à la bataille d’Euzet, arrêté avec Francezet en avril 1705 et brûlé vif à Nîmes le 30 avril.

Caillet, François ; prédicant, pendu à Poitiers le 16 novembre 1697.

Carrière ; prédicant en Cévennes avec Vivent ? Exécuté à Alès avec Capieu et Delors en mars 1692.

Castanet, André ; né le 8 juillet 1673, de Fraissinet-de-Fourques (Massevaques) (48), cardeur de laine puis garde forestier, émigre en 1695, revient en France en 1697, épouse Marie Planque en 1703, arrêté à Méjannes-le-Clap le 17 mars 1705 et roué à Montpellier le 26.

Cestin ou Sestin, Jean dit Blondin ; né vers 1688, fils d’un riche marchand de Moissac (48), prédicant de la troupe de Cavalier puis de Castanet, émigre à Lausanne en décembre 1704, arrêté à Villeneuve-de-Berg, torturé et pendu à Montpellier le 28 novembre 1705.

Chamarre, Anne ; de Tence (43), épouse de Sabarot de Saint-Julien-la-Brousse (Les Ayguettes) (07). Prophétesse en Vivarais, Pendue à Vernoux le 24 août 1703.

Chodier, Isabeau ; prophétesse du Vivarais, pendue à Vernoux le 24 août 1703.

Clairant ; lecteur dans les assemblées en Dauphiné, pendu à Valence (26) en 1689.

Claris ou Clary, Pierre ; né en 1677, maçon-plâtrier de Quissac (30). Camisard (lieutenant de Cavalier) et prophète puis prédicant, participe au complot des Enfants de Dieu en 1705, arrêté, s’évade, arrêté à nouveau à Uzès avec Mazel le 14 octobre 1710 et roué vif à Montpellier le 26 octobre.

Claude, Jacques, dit Gaspard ; de La Batie de Crussol (07), prophète en Vivarais, arrêté lors de l’assemblée du creux de Vaye le 14 septembre 1701 et pendu le 17 novembre à Vernoux (07).

Colognac, Paul dit Dauphiné ; né vers 1670, De Cros (Bulségure) (30). Prédicant dans la région de Sumène dès l’été 1690, arrêté à Nîmes le 1er octobre 1693 et roué vif à Marsillargues (34) le 13.

Comte, Antoine ; prédicant de la secte des Multipliants, arrêté à Montpellier le 6 mars 1723 et pendu le 22 avril.

Corbière, dit la Sicartié ;diacre et cultivateur de Lacrouzette (81). Prédicant dans la région de Castres (81), tué à Saint-Jean-del-Frech (81) le 3 avril 1689.

Cordesse, Antoine ; né vers 1690, tonnelier de Saint-Dionisy (30). Camisard puis prédicant en Cévennes à partir de 1709, arrêté avec Abric et Lafon à Milhaud le 29 août 1709 et pendu à Montpellier le même jour.

Couderc, Jacques dit Lafleur ; né vers 1680, frère de David (camisard), tisserand et paysan de Saint-Germain-de-Calberte (Mazel-Rozade) (48). Chef camisard, prophète et prédicant, arrêté et blessé aux Plantiers le 23 décembre 1706 et roué à Montpellier le 28.

Couderc, Jean ; de Saint-André-de-Lancize (Vieljouves) (48), Frère de Salomon. Prédicant et camisard, tué le 11 octobre 1702 à la bataille de Cessenades.

Couderc, Pierre ; de Saint-André-de-Lancize (La Roche) (48). Prédicant et camisard, tué à Champ Domergue le 11 septembre 1702.

Couderc, Salomon ; né vers 1678, frère de David et Jacques ? Peigneur de laine de Saint-André-de-Lancize (Vieljouves) (48). Chef camisard, prophète et prédicant, se rend le 9 octobre 1704, émigre en Suisse et revient en février 1706, arrêté à Livron le 10 février 1706 et brûlé vif à Montpellier le 3 mars.

Daimond, Pierre dit Piérot ; maître-tailleur de Saint-Dionisy (30). Camisard et prédicant de la troupe de Cavalier, arrêté à Pont-de-Camarès le 26 septembre 1703 et roué à Montpellier.

Daumet, David ; de Lasalle (30). Camisard puis prédicant, tué lors de l’assemblée du château de l’hom à l’Estréchure en juillet 1710.

Dayre, Henri ou André ; né vers 1673, frère de Henri ou André de Sainte-Eulalie (30). Camisard et prédicant de la troupe de Cavalier, arrêté à Pont-de-Camarès (12) le 26 septembre 1703 et roué à Montpellier le 11 octobre 1703.

Delenne, Jean ; travailleur de terre, de Roquedur (30), prédicant et camisard, tué à Aulas le 3 mai 1704.

Delioux, Aaron ; prophète du Vivarais, pendu à Vernoux le 24 août 1703.

Delisle, David dit La Valette ; né vers 1669, de Vals (07), soldat du régiment de Ganges. Prédicant ? camisard de la troupe de Cavalier, émigre à Lausanne en 1704, revient en France, capturé à Méjannes-le-Clap en mars 1705 et pendu à Montpellier le 26 mars.

Delors ; prédicant en Cévennes avec Vivent ? Exécuté à Alès avec Carrière et Capieu en mars 1692.

Dombres, Jean dit L’Ainé  ; chantre, ancien de l’Eglise De Saint-Paul-la-Coste (Le Villaret) (30). Prédicant, émigre en aôut 1687 en Suisse, revient en France avec Bauzon en juillet 1689, arrêté avec lui en octobre à Saint-michel-de-Dèze (48) et pendu à Nîmes le 15 novembre.

Dortial, Jean-Pierre dit St Jean, L’Esparon ; de Chalançon (07), épouse Madeleine Chosson en exil à Genève. Inspiré, camisard puis prédicant en Vivarais, émigre en Suisse et devient maître d’école et chamoiseur, revient à Beaumont (07) en 1723, s’installe à Livron où toute la famille est arrêtée le 4 juin 1741, pendu à Nîmes le 31 juillet 1742.

Dumas ; d’Anduze. Prédicant capturé après l’assemblée de La Baumelle à Mialet le 27 décembre 1688, mort pendant son transfert à Montpellier.

Duplantier, Isaac ; fils de Salomon et frère de Jacques, de Toulaud (07). Prédicant du Vivarais, blessé lors de son arrestation à Chalençon le 13 août 1703 et roué vif à Vernoux le 24.

Duplantier, Jacques dit Salomon ; fils de Salomon et frère de Isaac, drapier de Toulaud (07). Prédicant du Vivarais, arrêté lors de l’assemblée du Creux de Vaye en septembre 1701 et pendu à Saint-Pierreville (07) en novembre.

Dupuis, Jean ; prédicant tué à Saint-Maixent en 1714.

Durand, Pierre ; né le 12 septembre 1700, fils de Etienne et Claudine Gamonet, frère de Marie, épouse Anne Rouvier le 10 mars 1727, du Bouchet-de-Pranles (07). Prédicant en Vivarais dès 1719, émigre en Suisse, étudie la théologie à Zurich, revient en France en 1721, consacré pasteur en 1725. Arrêté à Saint-Jean-Chambre (07) le 12 février 1732 et pendu à Montpellier le 22 avril.

Durante, Jeanne veuve Trentignan ; née vers 1653, de Gajan (30) . Inspirée, pendue à Nîmes le 8 novembre 1703.

Escande, Matthieu ; prédicant dans la région de Mazamet (81). Pendu à Mazamet (81) le 23 avril 1689.

Faillot, René ; de La Pervenche (Le Gua) (07). Inspiré arrêté lors de l’assemblée du Creux de Vaye et pendu à Saint-Agrève (07) le 19 novembre 1701.

Fauriel, Jean-Gabriel dit Lassagne ; né en 1705, frère de Jean-Pierre et Jacques, de Silhac (Fauriel) (07). Proposant en Vivarais dès 1726, étudiant à Lausanne en 1728-30, consacré puis ministre du Vivarais. Blessé lors de son arrestation à Châteauneuf (07) le 5 août 1739, mort au château de Tournon le 14 août.

Fillon, Charles ; prédicant, tué à Moncoutant en 1747.

Flottier ou Floutier, Jean ; Prédicant, inspiré avec Raoux dans la région d’Uzès. Arrêté avec Raoux, Rey et Borely à Tornac le 28 août 1701, soumis à la question et pendu à Nîmes le 9 septembre 1701.

Galhiard ou Gaillard, Annibal dit Lallemand ; né à Sainte-Croix-Vallée-Française (La Rouveyrette) (48), peigneur de laine, ancien soldat de Gabriac (48). Prédicant (d’après Douen) et camisard, arrêté et rompu vif à Montpellier le 30 avril 1705.

Galliot, Pierre ; tisserand de Cozes (17). Prédicant en Saintonge, arrêté et pendu à Saintes (17) le 16 mars 1690.

Gautier, Pierre ; proposant de Sommières (30) puis prédicant en août 1690 à Aulas, devient ensuite délateur et est tué à Sumène (30) en février 1691 par des hommes de Vivens.

Goût, Etienne, dit La Quoitte ; né vers 1680, paysan de Bassurels (48), prédicant et camisard, emprisonné en mars 1702, libéré, blessé au Pompidou (48) en novembre 1702, rompu vif et brûlé à Saint-Jean-du-Gard le 12 décembre.

Gouze ; inspiré dans la région de Béziers et pendu à Villemagne (34) en 1702.

Grevou ou Grevet, David dit La Verdure ; de Saint-Martin-de-Corconac (Le Bedos) (30), prédicant en juin 1686, blessé par les soldats à Vébron et roué vif à Saint-André-dé-Valborgne le 16 décembre 1691.

Grisel ou Grises, Thomas ; né vers 1682, boulanger de Lédignan (30). Camisard, accusé d’avoir prophétisé dans les assemblées, condamné aux galères le 15 mai 1705, se noie dans le port de Marseille le 6 juin 1710.

Guérin, Jacques ; de Ste Blandine, lecteur et prédicant du Poitou, pendu à St Maixent (Assemblée de Grand Ry), le 23 février 1688.

Guion, Jacques ; né vers 1632, fils de Jean (pasteur de Castagnols) et frère de Etienne (camisard et prédicant), de Saint-Martin-de-Boubaux (Le Lunès) (48). Ministre de Ginestoux, Vézénobres et Saint-Martin-de-Boubaux. Emigre à Berne en 1685, revient à Nîmes en juin 1693, arrêté le 6 août et pendu à Montpellier le 16 septembre.

Guy, Daniel dit Billard ; né vers 1668, frère de Bernard et Jean (camisards). De Nîmes, camisard et prophète de la troupe de Cavalier, émigre avec Cavalier en Suisse, revient avec Mazel en mars 1709 et tué à Gilhoc (07) en juillet.

Homel, Issac ; né vers 1620, pasteur de Syons-Charmes (07). Roué vif à Tournon le 20 octobre 1684.

Huc, Jean dit Mazelet ; né vers 1663, beau-frère de Jouany, ouvrier agricole de De Génolhac (La Salzède) (30). Camisard (lieutenant de Jouany) et prédicant dans la troupe de Roland, se rend le 3 mars 1705 et émigre en Suisse, revient en mai 1706, arrêté à Saint-Paul-la-Coste le 22 mars 1723 et pendu à Montpellier le 5 mai.

Icart, Jacques ou Jean ; né vers 1678, tisserand d’Alès (30). Prédicant et camisard. Arrêté à Saint-Ambroix le 12 février 1703 et pendu à Alès le 7 ou 12 mai.

Jalaguier, Jean ; de Cassagnoles (30). Inspiré et camisard de la troupe de Cavalier, émigre en Suisse en novembre 1704, revient en France, arrêté à Avignon et pendu à Uzès le 25 février 1705.

Jolet ou Jollet, Jean-François ; prédicant, pendu à Poitiers le 30 août 1738.

Jonquet, Louis ; né vers 1670, paysan de Garrigues (30). Inspiré et camisard, arrêté à Nîmes et roué vif le 21 avril 1705.

Jouglare, Catherine ; épouse de Jean-Baptiste Bannes, de Saint-Affrique (12). Prophétesse, condamnée à la pendaison en 1704.

Lafon, Jean dit Janot ; Né vers 1685 dans le catholicisme à St Flour (48), tisserand de cadis à Bassurels (48). Camisard et prédicant, arrêté à Milhaud avec Cordesse et Abric le 25 août 1709 et pendu à Montpellier le 29 août.

Laporte, Pierre dit Roland ; né le 3 janvier 1680, peigneur de laine de Mialet, épouse au Désert en 1703 Marthe Bringuier de Cornellis. Prédicant, prophète et chef camisard, trahis et abattu par les soldats lors de son arrestation le 14 août 1704 à Castelnau-Valence (30).

Laurier ou Chasseing, Marc dit Le Petit Marc ;tailleur de pierre de Lamastre (07), borgne et ne sachant pas lire. inspiré et prédicant en Vivarais à partir de 1690, arrêté et pendu à Vauvert le 3 juin 1702.

Majal, Matthieu dit Desubas ; né le 28 février 1720, de Vernoux (07). Prédicant et proposant en 1734 puis étudiant à Lausanne en 1740-43, consacré puis ministre du Vivarais en septembre 1743, arrêté à Saint-Agrève (07) le 12 décembre 1745 et pendu à Montpellier le 1er février 1746.

Mandagout, Pierre ; maçon, inspiré, arrêté à Beaucaire le 15 ou 24 juillet 1702 et pendu à Alès le 15 septembre (aurait abjuré avant son exécution).

Manoël d’Algues, Jean ; né vers 1653, fils de Antoine sieur de Montgros et de Suzanne D’ Algues, habitant à Soudorgues (métairie de La Combe) (30), ancien soldat, bourgeois de Lasalle (30). Prédicant dès 1686, arrêté à l’Espérou et pendu à Nîmes le 25 ou 26 juin 1687.

Marché, Thomas ; de Thorigné, lecteur et prédicant du Poitou, pendu à St Maixent (Assemblée de Grand Ry) le 23 février 1688.

Marie, dite La Boiteuse ; née vers 1675. Prophétesse du Vivarais "Pleure du sang", pendue le 4 ou le 13 novembre 1701 à Privas.

Martin, Jean ; prédicant du Poitou, pendu pour l’assemblée de Benêt (Poitou), le 27 juin 1719.

Martin, Pierre ; prédicant, pendu à St-Maixent le 18 novembre 1697.

Masbernard, Jean, dit Saint-Paul ; né à St Paul la Coste (30). Prédicant en Cévennes avec Vivent, capturé, blessé et pendu à Alès le 23 février1692.

Matthieu, François ou Jean dit Claudine ; de Genolhac (30). Prédicant en Cévennes, tué lors de l’assemblée de Peyremale le 11 juin 1702.

Maurel, Abdias dit Catinat ; vacher du Caylar (30). Camisard et inspiré, chef de la cavalerie camisarde, Se rend en septembre 1704, émigre en Suisse et revient en décembre et brûlé à Nîmes le 21 avril 1705.

Mayre, Claude dit Caucadon ; inspiré en Ardèche vers 1700, arrêté à Saint-Jean-Chambre (07) en 1701 ou 1703 et pendu à Vernoux.

Mazel, Abraham ; né le 5 septembre 1677, fils de David et Jeanne Daudé, peigneur de laine de Saint-Jean-du-Gard (Falguières) (30). Prophète-inspiré, à l’origine de l’assassinat de l’abbé Du Chaila en juillet 1702, arrêté en janvier 1705, emprisonné à Aigues-Mortes il s’évade, émigre en Suisse puis en Angleterre où il fait partie des "Prophètes cévenols". Revient en Vivarais en 1709 et abattu à Uzès en 1710.

Mazel Matthieu dit Mazelet ; de Colognac ou Soudorgues (30). Prédicant et camisard, tué à St Martin de Corconac lors d’une assemblée le 12 juillet 1710.

Mazel, Jean, dit Soubeyran ou La Jeunesse ; né vers 1673, fils de Olivier et ? Souveiran, de Saint-Jean-du-Gard (Banières). Prédicant à la mi-1687, arrêté au Pompidou (48) le 25 janvier 1690 et pendu à Montpellier le 14 février.

Meyrueis, Louis dit Cassagnes ; né vers 1662, ne sachant ni lire ni écrire. Cardeur d’Anduze (30). Prédicant dans la région d’Uzès au début de l’année 1686, arrêté à Lédignan le 28 janvier 1687 et pendu le 6 mars.

Mercoiret, Jean dit La Jeunesse ; né vers 1685, fils de Pierre, berger et tisserand de Peyrolles (30). Camisard et prédicant, arrêté à Montpellier en avril 1705 et pendu à Nîmes le 24 avril.

Michel ou Mathieu, Marie, dite La Grande Marie ; née vers 1675 fille de Michel, de Lussan (30). Inspirée de la troupe de Cavalier, arrêtée à Saint-Chapte le 29 janvier 1704 et pendue à Nîmes le 6 mars.

Molines, François ; né vers 1680, peigneur de laine, de Saint-Martin-de-Corconac ou Saumane (30). Inspiré et camisard, condamné à être rompu vif par contumace le 2 août 1703 et tué d’une balle perdue au Vigan le 15 ou 16 mai 1704.

Montjoye, Anne ; épouse de Pontier, prédicante à partir de 1686, arrêtée en avril 1688 à Bergerac (24), soumise à la question et pendue le 24 mai à Libourne (33).

Morel, Matthieu dit Duvernet ; né vers 1710, oncle de Mathieu Morel (proposant), de Cheynes (Le Cros) (43). Proposant en 1730 dans le Haut-Vivarais, étudiant à Lausanne en 1734-37, consacré puis ministre du Vivarais en 1737, blessé lors de son arrestation à Lamastre le 14 février 1739, mort pendant le transfert vers Tournon.

Nicolas, Moïse dit Le Grand Moïse ; né vers 1681, fils de Jacques (camisard), cardeur de laine d’Uzès (30). Camisard et prédicant de la troupe de Cavalier puis Rolland et Ravanel, se rend le 14 septembre 1704, retourne avec les camisards, arrêté à Ners (30) le 4 juin 1706 et roué vif à Montpellier le 8 juin.

Papus, Pierre, de la Verdaugie, dit La Rouvière ; né vers 1667 à Bergerac. Emigre en Suisse en 1685 puis revient en France avec Vivent en juillet 1689, lecteur et prieur dans de petites assemblées en Cévennes vers 1691 et retourne en Suisse en décembre 1693, revient en Languedoc en juillet 1694, arrêté à Montpellier le 7 février 1695 et roué vif le 8 mars.

Pauc, Isaac ou Jean ; faiseur de bas de Nages (30). Inspiré et camisard de la troupe de Cavalier, arrêté à Nîmes et pendu le 14 mai 1705.

Perrin, Jean-Pierre ; prédicant dans le Vivarais (région de Boffres) vers 1688, pendu à Vernoux (07) le 2 mars 1689.

Petit, Marc ; Inspiré exécuté à Vauvert (30) le 3 juin 1702.

Pin, Daniel ; né vers 1687, tisserand d’Anduze. Prédicant en Cévennes, arrêté à Saint-Sébastien-d’Aigrefeuille (30) et pendu à Anduze le 9 mars 1700.

Plan, Etienne ; né vers 1662, frère de Pierre et Paul, tisserand de cadis de Saint-Martin-de-Corconac (Mas des Escoffins). Abjure en 1685 puis accompagne ses deux frères, prédicants, comme lecteur, arrêté avec son frère Paul le 1 juin 1692 à Valleraugues et pendu à Montpellier le 16.

Plan, Paul ; né vers 1667, tisserand de cadis de Saint-Martin-de-Corconac (Mas des Escoffins), frère de Pierre et Etienne. Abjure en 1685, puis prédicant en Cévennes à la fin 1688, Blessé et arrêté avec son frère Etienne le 1 juin 1692 à Valleraugue (Figueyrolles) et pendu à Montpellier le 16.

Pierre Plan ; né vers 1672, frère de Paul et Etienne, tisserand de cadis de Saint-Martin-de-Corconac (Mas des Escoffins). Prédicant en Cévennes en 1687, arrêté à Lézan en février 1697 et pendu à Montpellier le 15.

Potet, Thomas ; de Riffon (79). Prédicant du Poitou avec Robin et Tavert, arrêté en 1699 puis relâché, émigre en Angleterre, revient en France, exécuté en effigie en 1719, à nouveau arrêté et pendu à Lusignan (86) en 1720.

Pouget ; prédicant exécuté en avril 1686.

Poulet ; du Collet-de-Dèzes (48), chantre et camisard, roué vif à Alès en septembre 1703.

Pourtal, Henri dit Guérin ; né vers 1666, travailleur de terre de Saumane (Mas de Bourgnolles). Accompagnateur de Brousson dès 1690, devient lecteur puis prédicant en 1692, arrêté à Nîmes le 2 juin 1696 et roué à Montpellier le 22 juin.

Quet, David ; né vers 1660 à Fraissinet (Récoules), régent d’école au Pont-de-Montvert. Prédicant en Cévennes à partir de juillet 1687, arrêté à Alès le 2 juin 1690 et pendu à Montpellier le 17.

Ranc, Louis ; né en 1719, frère d’Alexandre, berger ? De Ajoux (07). Proposant en Languedoc, consacré pasteur le 18 octobre 1744 en Dauphiné, arrêté à Livron le 16 février 1745, et pendu à Die le 12 mars.

Raoulx, Daniel dit Le Prophète Daniel ; laboureur de Vallon (Vagnas) (07). Inspiré vers Saint-Ambroix en 1700, puis dans la région d’Anduze, arrêté avec Flottier, Rey et Borély à Tornac le 28 août 1701, subit la question et étranglé sur la roue à Nîmes le 9 septembre.

Ravanel, Laurent ; peigneur de laine et châtreur de cochon de Blauzac (Malaigues) (30). Camisard et inspiré de la troupe de Cavalier, refuse de se rendre, arrêté et brûlé à Nîmes le 21 avril 1705.

Rey, Fulcran ; né à Nîmes, fils de Jean, proposant puis prédicant dès la Révocation dans le Rouergue et le nord de l’Hérault, arrêté à Anduze le 21 juin 1686, soumis à la question, pendu à Beaucaire le 8 juillet.

Rochette, François dit La Roche ou Dumont ; né vers 1736, de Vialas (La Vigne) (48). Proposant puis étudiant à Lausanne en 1756-59, consacré en Haut-Languedoc, ministre dans l’Agenais puis en Quercy en 1761, arrêté à Caussade (82) le 14 septembre 1761 et pendu à Toulouse le 19 février 1762, les trois frères De Grenier (qui avaient tenté de le délivrer) sont décapités au même moment.

Roger, Jacques ; né vers 1675, fabricant de bas de Boissières (30). Emigre en 1696 en Suisse puis en Allemagne, étudie la théolgie et revient en France en 1708, prédicateur en Dauphiné et Lubéron, retourne plusieurs fois en Allemagne, consacré pasteur en 1715 à Mariensdorf, Arrêté aux Petites Vachères (26) le 29 avril 1745, et pendu à Grenoble le 22 mai.

Roqueblanc ou Roqueblave, Antoine, dit Pradet ; né vers 1670, fils de Antoine et Catin Cavresse, peigneur de laine de Saint-André-de-Valborgne. Prophète-prédicant avec André Castanet à partir de 1701, arrêté le 20 février 1702 à Fraissinet-de-Fourques et pendu à Montpellier le 20 juin 1702.

Roques, Jean ; lecteur dans les assemblées. Arrêté à Sainte-Croix-de-Caderles le 19 juin 1687 et pendu à Nîmes le 21 juin 1687.

Roul, François ou Durouil, dit La Joue Rouge ; prédicant en Poitou. Exécuté en effigie en 1719, arrêté, abjure en prison et pendu à Saint-Maixent en 1720.

Roussel, Alexandre ; né le 7 juillet 1700, fils de Pierre, apprenti marchand-drapier d’Uzès (30). Proposant à partir de septembre 1726 en Cévennes, arrêté au Vigan (30) le 11 octobre 1728 et pendu à Montpellier le 30 novembre.

Roussel, Jean ; né vers 1672, fils de Claude, fileur de soie De Sainte-Croix-de-Caderles (Mas de Saint-Géniès) (30). Prédicant en Cévennes en juillet 1689, arrêté et condamné pour le meurtre de Séverac à Roquedur à être roué vif à Montpellier le 30 janvier 1691.

Roux ; né à Soudorgues, habitant Aubais (30). Camisard et prédicant de la troupe de Cavalier, mort d’une blessure reçue lors du combat de Nages le 6 mars 1703.

Sabatier, Salomon dit Salomonet ; né vers 1682, faiseur de bas de Saint-Roman-de-Codières (Mas de Drilholes) (30). Camisard et prédicant de la troupe de Roland, se rend et émigre en Suisse en 1708 et revient en août 1709, arrêté à Alès ( sur le Pont-Vieux) le 17 avril 1710 et roué vif à Montpellier le 29.

Saint-Paul ; né vers 1663 à Vallon Pont d’Arc (07), jardinier à Nîmes. Prophète de la troupe de Cavalier, tué lors du combat du Crespenou le 1 septembre 1703.

Salembre ; prédicant, pendu à Lédignan en 1687.

Samuel dit Samuelet ; de Vauvert ou Générac (30), meunier à Genève. Inspiré et Camisard, tue Poul au Val de Bane en janvier 1703, blessé à Nages et demande à être achevé "pour ne pas tomber entre les mains des idolâtre".

Sauvaire, François dit Francezet ; né vers 1688, travailleur de terre de Beauvoisin (30). Prédicant et camisard de le troupe de Cavalier, émigre en Suisse en septembre 1704, revient en France, dénoncé et arrêté puis brûlé vif avec Pierre Brun à Nîmes le 30 avril 1705.

Séguier, Pierre dit Esprit ; né vers 1657, peigneur de laine et voiturier de Cassagnas (Le Magistavols) (48). Prophète inspiré, participe à l’assassinat de l’abbé Du Chaila en juillet 1702, fait prisonnier au Plan de Fontmort et brûlé vif le 12 août 1702 à Pont-de-Montvert (48).

Serres ; né vers 1678, berger de Valérargues (30). Camisard et prédicant de la troupe de Cavalier, tué lors du combat de Pompignan le 6 mars 1703.

Soubeyran dit La Perruque ; fils de Jean (galérien), de Saint-Jean-du-Gard (Banières) (30). Camisard et prédicant, tué par trahison à Saint-André-de-Lancize avant août 1703.

Soulier, Jacques ; prédicant exécuté en novembre 1686.

Teissier, Etienne dit Lafage ; né le 18 août 1721, fils de Etienne et Françoise Clary, père de Jacques-Claude (ministre), apprenti-tailleur de Saint-Hilaire-de-Brethmas (Mas de la Rouquette) (30). Proposant en 1745, étudiant à Lausanne en 1749-51, consacré et ministre des Basses-Cévennes en 1753, arrêté et blessé à Vabres (30) le 4 juillet 1754 et pendu à Montpellier le 17.

Tournier ; prédicant, pendu à Mazères (09) en 1688.

Touzineau, François ; tisserand d’origine catholique. Prédicant en Saintonge, pendu à La Rochelle (17) le 17 décembre 1738 pour avoir tenu des assemblées à Breuillet (17).

Valette, Louis ; de Saint-Vincent-de-Durfort (07). Inspiré en 1689, émigre en Suisse, revient en Vivarais chercher sa femme, arrêté et pendu à La Voulte (07) le 19 juin 1689.

Verdier, Pierre-Jean dit La Montagne ; de Colognac (30). Prédicant et camisard, roué à Montpellier le 4 avril 1703.

Vesson, Jean dit Janot ; né vers 1680, tonnelier de Cros (30). Inspiré puis prédicant en Cévennes en 1710 et ministre en titre de la secte des Multipliants (ou Enfants de Sion), arrêté à Montpellier le 6 mars 1723 et pendu le 22 avril.

Veyrac, Jacques dit La Violette ; né vers 1676, guide de Genolhac (30). Prédicant (d’après Douen), réfugié à Genève en 1694, arrêté à Livron avec Couderc et Vignes et pendu à Montpellier le 3 mars 1706.

Vidal, Isaac dit Saule ; né vers 1662 à Colognac (30), cardeur et boiteux. Prédicant dès novembre 1685, Condamné à la roue par contumace le 3 avril 1686, mort de maladie à Cézas (30) en avril ou mai 1686 (d’après Brousson) ou pendu ?

Vigne, Antoine ; né vers 1663, du Collet-de-Dèzes (48). Inspiré et camisard, "convaincu d’avoir préché et baptisé", roué vif à Alès le 22 septembre 1703.

/sc> ; né vers 1678, cardeur de laine de Frutgères (Salarials) (48). Prédicant et camisard de la troupe de Jouany, arrêté à Livron avec Salomon Couderc le 17 février 1706 et pendu à Montpellier le 3 mars.

Vivent, François dit Bousquet ; né vers 1660, fils de David et de Marthe de Villas, régent d’école de Valleraugue (30). Prédicant dès la fin 1685, émigre en juin 1687, consacré ministre en Hollande, revient en France avec Papus en juillet 1689, organise une tentative de révolte, trahis et tué à Saint-Sébastien-d’Aigrefeuille (Carnoulès) (30) le 19 février 1692.

Vivien, Elie ; cordonnier de Marennes (17). Prédicant pendu à La Rochelle (17) le 1er août 1746 pour avoir tenu des assemblées à Artouan.

En outre de ces 155 pasteurs et prédicants et inspirés martyrs, 61 autres furent condamnés à mort, mais exécutés en effigie seulement.

 
 
Accueil du site | Contacts | Plan du site | Crédits | Association des Amitiés du Désert