Musée du DésertLe MuséeL’HistoireL’assembléeInfo PratiquesActualitésBoutiqueLiens
ok

Le Mas Soubeyran
30140 MIALET

___

Ouverture :

Tous les jours du 1er mars au 30 nov.
de 9h30 à 12h00
et de 14h00 à 18h00

en juillet-août, tous les jours
de 9h30 à 18h30

___

tél +33 (0)4 66 85 02 72

email

musee@museedudesert.com

Edition 2003
Thème 2003 : Les Camisards et l’Europe : une rencontre pour aujourd’hui

Développement du Thème

Franchissant les frontières, l’Assemblée du 7 septembre 2003, au Mas Soubeyran, s’inscrit encore dans le cycle commémoratif du mouvement camisard en Cévennes, programmé par le Musée du Désert depuis deux ans.

L’année 1703, alors que Louis XIV était aux prises avec l’Europe coalisée dans la guerre de Succession d’Espagne, gazettes et feuilles volantes de Hollande ou d’Angleterre se sont passionnées pour les premiers succès des "révoltés" des Cévennes face aux troupes royales. Des Provinces-Unies et d’Angleterre, plusieurs émissaires furent dépêchés, pour des missions d’information préalables à l’envoi de secours aux insurgés ; des navires anglais avec armes et argent croisèrent au large des côtes du Languedoc, en septembre 1703, et à nouveau en juin 1704. C’est aussi à l’automne 1703 que le duc de Savoie lui-même, prenant le parti des "Alliés", offrit de former une troupe de Vaudois du Piémont et de Huguenots réfugiés, pour ouvrir un front de diversion en Dauphiné. Autant de projets ou de tentatives qui échouèrent les uns après les autres. Mais même après la dislocation de leurs troupes, en 1704-1705, les camisards réfugiés - à Genève, en Suisse, en Hollande, en Angleterre - entretinrent l’espoir d’une "internationale" protestante qui renverserait la tyrannie louis-quatorzienne et ferait "revivre l’édit de Nantes" en France. En vain : l’attente intense des prophètes ne devait déboucher que sur des équipées sans lendemain (tout au plus un débarquement des "Alliés" à Sète, en juillet 1710, et l’occupation de la ville pendant quelques jours).

Les camisards et l’Europe se sont donc manqués. C’est qu’à la vérité, une guérilla de paysans, menés par des inspirés sans instruction, rencontrait partout en haut lieu, et dans les Eglises établies, la méfiance générale, et que du côté camisard, les pays du Refuge n’étaient guère connus qu’à travers des figures de réfugiés d’aventure. On ne saurait oublier cependant la curiosité réciproque entre les camisards et l’Europe protestante, tous ces passages et ces messages croisés, ces rêves d’une fraternité de combat contre le tyran persécuteur. Ni la mélancolie d’Elie Marion, relatant en 1707, alors qu’il était réfugié à Londres, les échecs des secours attendus des pays du Refuge : "Nous perdîmes enfin toute espérance du côté du monde. Depuis longtemps il nous avait été prédit qu’il fallait que ces choses arrivassent et que l’Eglise ne serait pas délivrée par le bras de la chair, mais nous ne les avions pas comprises". Ni la prière du psalmiste qui accompagne sa mémoire : "Ô, Dieu, donne-nous secours pour sortir de détresse, car le secours de l’homme n’est que vanité" (Ps. 60/13).

Si les camisards et l’Europe se sont manqués, la prochaine Assemblée du Désert sera l’occasion de retisser leur rencontre, tout en relisant pour aujourd’hui le verset du psaume 60 cité par Elie Marion.

Le culte du matin, à 10h45, sera présidé par le pasteur Leila Hamrat, de l’Eglise protestante française de Londres. L’après-midi on entendra les allocutions du doyen Olivier Fatio, professeur à la Faculté de théologie de Genève, et du professeur Bernard Cottret, membre de l’Institut universitaire de France. Le message final sera donné par le pasteur Yo Ludwig, de l’Eglise réformée de Bellegarde.

La Prédication

Prédication de Leila Hamrat, Pasteur de l’Église protestante française de Londres

- Lire la Prédication

Les Allocuations

1. M. Olivier Fatio - Professeur à la Faculté de théologie de Genève (Lire l’allocution)

2. Bernard Cottret - Membre de l’Institut universitaire de France (Lire l’allocution)

3. Madame Simone Saxer - représentant les Sociétés Huguenotes à l’étranger (Lire l’allocution)

4. Yo Ludwig - Pasteur à l’Eglise réformée de Bellegarde-Oyonnax (Lire l’allocution)

 
 
Accueil du site | Contacts | Plan du site | Crédits | Association des Amitiés du Désert